Cultiver la bienveillance envers soi

Défi: 21 jours & 4 exercices de coaching pour prolonger les effets de l’été à la rentrée // CARNAVAL D’IKIGAÏ

CARNAVAL D’IKIGAÏ

Les participant.e.s du défi partagent leurs découvertes!

Ikigaï, légende personnelle, un florilège inspirant de personnes qui savent mieux, grâce au défi 21 jours et 4 exercices de coaching pour prolonger les effets de l’été à la rentrée, comment donner du sens à leur vie.

Partagez votre Ikigaï, votre légende personnelle ou tout autre découverte dans les commentaires!

  • Que vous ayez participé au défi,
  • Que vous connaissiez déjà votre ikigaï ou votre légende personnelle.

Et si ces deux concepts ne vous disent rien et vous intéressent, participez au défi et enrichissez-vous de connaissances sur vous-même. Je participe au défi.

Le carnaval débute avec 5 énoncés de légende personnelle:

« Influencer par ma créativité et mes solutions le développement des personnes, des groupes et des organisations, avec harmonie et intégrité, pour collaborer ensemble, au développement d’une prospérité durable. » Guy M. 


« Faire progresser les personnes en mouvement, en les guidant, avec mon habileté d’analyse et de pédagogue le tout dans un climat d’harmonie et de respect, pour plus de plénitude dans notre monde. » Michel H. 

« Favoriser, par mon intuition et mes convictions profondes, un climat d’harmonie qui permet aux personnes qui me sont confiées de découvrir leur couleur unique et d’oser être l’artiste de leur vie. » Sylvie R. 

« Désinhiber, par ma créativité et mon hypersensibilité, les forces vives de ce Pays qui croient en un monde durable, avec amour, afin d’apporter bonheur et conscience sans confiscation de l’abondance. » Sonnya G.

« Re-connecter, par ma communication et ma sensibilité, à leur intériorité les Hommes et les Collectifs qui veulent avancer, avec authenticité et créativité pour construire une société humaine, éthique, responsable et consciente. » Lily T.

A vous de partager votre ikigaï ou légende personnelle dans les commentaires!

Cultiver la bienveillance envers soi

Défi: 21 jours & 4 exercices de coaching pour prolonger les effets de l’été à la rentrée.

Trouvez-vous normal de devoir attendre les sacro-saintes vacances pour toucher au bonheur?

Est ce normal de subir sa vie 45 à 47 semaines par an, pour la vivre pleinement uniquement pendant les vacances?

Si oui, alors cet article n’est fait pour vous, car j’ai la croyance toute contraire! Je ne peux plus supporter d’entendre; vivement les vacances, vivement le week-end, vivement tel ou tel repos.

Nos corps et nos esprits sont fatigués d’attendre d’hypothétiques congés! La vie c’est au quotidien!

lesbeauxproverbes.com

Si vous avez envie de prolonger les effets de l’été sur votre rentrée, lancez vous dans le défi!

Développez votre leadership en:

  • mettant de la conscience sur ce qu’il se passe durant l’été pour pouvoir le renouveler à discrétion à toutes les époques de l’année.
  1. pour que la fin des vacances, de l’été, ne soient plus un moment subi, 
  2. pour que vous (re)deveniez acteur.rice de votre sérénité tout au long de l’année.

Je lance le défi 21 jours pour prolonger l’énergie de l’été à la rentrée!

21 jours, 4 exercices et à la clef, une vision claire de:

  • vos valeurs,
  • vos buts,
  • votre ikigaï (légende personnelle, raison d’être, mission de vie). 

Comment participer au défi?

Votre participation est totalement gratuite. Vous recevrez tous les 5 jours pendant 20 jours, par mail, un cahier d’exercices avec un défi pour vous.

Le 21ème jour, vous serez invité.e à partager la substantifique moelle de la vision éclairée de votre rentrée aux touches d’été, en commentaire de l’article pour un beau florilège de gratitudes!

Mieux vaut prendre le changement par la main avant qu’il ne nous prenne par la gorge

winston Churchill

N’attendez pas la fin de l’été pour vous morfondre et vous enjoindre d’attendre les prochaines vacances! Vivez toute l’année avec énergie et pouvoir d’agir.

Lancez-Vous dans le défi 21 jour et 4 exercices de coaching pour prolonger les effets de l’été à la rentrée!

Cultiver la bienveillance envers soi

Plus que quelques jours… pour profiter de la vidéo qui vous accompagne pour créer votre bullet journal!

Le 1er juillet prochain, sortira mon prochain bonus.

Un livre d’exercices numérique qui vous permettra de toucher du doigt ce pour quoi vous êtes intrinsèquement et personnellement fait.

Avant cela, je vous proposais de créer et tester l’organisation par le bullet journal. Vous êtes nombreux et nombreuses à avoir téléchargé et regardé cette vidéo d’accompagnement pas à pas.

D’ici la fin du mois de juin, elle ne sera plus en libre accès.

Alors, si vous souhaitez vous donner une chance de vivre votre vie autrement, je vous rappelle ce que le bullet journal a changé ma vie.

 Pratiquer le bullet journalisme – une méthode de productivité DIY

Le bullet journal ou BUJO pour les intimes est entré dans ma vie et n’en ressortira probablement jamais.

Entre agenda, calendrier et journal intime, le bujo est un outil aussi révolutionnaire qu’il est simple d’utilisation.

Personnalisable à l’infini, il permet de concilier ce qui apparaît comme des opposés:

  1. Vie professionnelle & Vie personnelle
  2. Organisation & Créativité
  3. Gain de temps & Plaisir
  4. Cerveau gauche & Cerveau droit
  5. Yin & Yang

L’outil de l’équilibre par excellence!

Pour tout savoir de la pratique du bullet journalisme et ainsi vous rendre compte par vous-même de ses bienfaits zen, cliquez sur l’image ci-dessous et recevez gratuitement la vidéo par mail.

Le Bullet journal se pratique plus qu’il ne s’explique. Testez-le et on en parle avec plaisir!

Mais faites vite, le 30 octobre, la vidéo ne sera plus disponible!

Qu’est ce qui vous empêche de passer à l’acte?

Sonnya GARCIA

Cultiver la bienveillance envers soi

Mes 3 habitudes zen pour vivre plusieurs vies en une

… Mais comment tu fais? Je me demande bien comment tu peux réussir à faire autant de choses …

Voici une phrase que j’entends très régulièrement.

Il est vrai que j’ai l’euphorique sensation de vivre plusieurs vies à la fois! Et j’adore!

Alors, quand j’ai reçu une invitation à participer à un évènement inter-blogueurs sur le partage d’habitudes zen, j’ai bondi sur l’occasion.  Pour participer, il faut écrire un article de 500 mots minimum sur le thème des habitudes qui ont pour effet de diminuer le stress. Aussi, cet article participe à l’évènement “3 habitudes indispensables pour être zen au quotidien” du blog Habitudes Zen. J’apprécie beaucoup ce blog, et l’un de mes article préféré est les techniques les plus efficaces pour se lever tôt.

Tout n’a pas été toujours simple, loin de là! Je n’aurai pas qualifié ma vie d’euphorisante, il y a 2 ans encore… Cauchemar éveillé aurait été le qualificatif approprié … A cette époque je faisais tout de manière boulimique et m’épuisais.

Depuis j’ai adopté des habitudes qui ont eu pour effet de “zénifier” ma vie – Et cela change tout !

J’ai décidé de partager avec vous 3 d’entre elles.

La recherche du sacro-saint équilibre vie professionnelle – vie privée s’est apparentée à la quête du Graal dès que j’ai eu mon premier enfant.

Directrice Générale d’une Mairie & Formatrice & Coach & Blogueuse & Maman & Epouse & Femme & Fille & Grande soeur & Amie… Souvent c’était beaucoup trop… Trop d’engagements, trop de responsabilités…

Vous pouvez retrouver des vidéos dans lesquelles j’expose les 8 lois du temps que j’ai apprise à appliquer pour trouver cet équilibre  dans ma vie. RDV sur mon compte Instagram #gsonnya.

Cette étape fut une première marche vers les 3 astuces ci-dessous qui m’ont permis de reprendre le leadership de ma vie au lieu de subir mes différents rôles sociaux comme autant d’inévitables sources de stress.

1/ Intégrer que l’équilibre parfait n’existe pas et que seul peut perdurer un déséquilibre choisi et conscient en mouvement

Plus je cherchais l’équilibre, plus j’étais frustrée! Lorsque j’étais avec mes enfants, je pensais à la Mairie et au travail qui m’attendait & je culpabilisais inévitablement de ne pas être avec mes enfants lorsque j’étais à la mairie… Une invariable source de stress et d’insatisfaction qui imprégnait petit à petit toutes les sphères de ma vie.

Jusqu’au jour où… j’ai décidé que cela ne pouvait pas continuer comme ça! Je ne pouvais pas attendre que mes enfants soient grands pour reprendre le contrôle de ma vie et connaître le sentiment de complétude qui m’habitait jusqu’alors. Je ne suis pas du genre à renoncer – je ne voulais pas entendre ceux et celles qui disaient ou pensaient … On ne peut pas tout avoir dans la vie … 

Je décide de changer de point de vue. Et si l’équilibre n’existait pas – si le 50/50 n’était qu’une vague utopie, une chimère après laquelle courir n’entrainerait qu’épuisement et sentiment d’impuissance!

Bingo! J’effleure la clef qui va changer ma vie: tout est question de CONSCIENCE. Je m’inspire alors de la citation d’Oprah Winfrey:

On peut tout avoir … mais … pas tout en même temps

Tout est question de perception, de conscience et d’affirmation de soi.

Depuis, je fais régulièrement un bilan de mes différents domaines de vie et intègre ce subtil déséquilibre conscient. J’informe les personnes concernées, ressens intérieurement le sentiment de complétude et suis 100% présente à moi et aux autres.

C’est fou qu’en cherchant l’équilibre, je trouve le déséquilibre qui m’amène à ma complétude … 

Travail sur mon déséquilibre conscient du moment en octobre 2018

2/ Ritualiser son réveil

L’on vit une époque où le champ des possibles est tellement infini que nous avons besoin de nous auto-discipliner.

Enfant, j’ai été élevée avec beaucoup de rigueur. Aussi, quand l’adolescence est arrivée, je n’ai voulu faire que ce que je voulais et rien que ce que je voulais. Sauf que… Je voulais quoi exactement ???

J’ai remarqué que mon stress était proportionnel à la multitude de choix offert. A une certaine dose, l’ouverture au choix créé de la confusion. Remarquez comme il est plus complexe de choisir un plat à la carte d’un restaurant qui en propose des listes interminables! Plus que le plaisir du choix, le stress lié à la peur de faire le mauvais nous emporte!

J’ai découvert le pouvoir des rituels à la lecture du livre LA MAGIE DU MATIN de Isalou Beaudet-Regen, préfacé par Marc Levy.

Mes connaissances en PNL (programmation neuro-linguistique) m’ont également beaucoup aidée. Quand j’ai compris que mon inconscient pouvait m’amener sur des chemins tortueux et très éloignés de mes objectifs, j’ai décidé de ramener de la conscience dans ma vie pour éviter de me laisser (em)porter.

Christine LEWICKI, auteure du best seller J’ARRETE DE RALER parle du concept de BLISSIPLINE. Je ne m’en suis plus jamais séparée.

Christine Lewicki et moi au séminaire WAKE UP – Lyon Déc. 2017

Pourquoi Blissipline?

Bliss pour félicité en français. Ce néologisme de discipline est remarquable en ce qu’il incarne en un mot la béatitude autrement dit le bonheur prolongé et durable apporté par la discipline. 

Disciplinez-vous vous même en fonction de ce qui est bon pour vous et tendez vers la béatitude.

La ritualisation permet cette discipline sans n’avoir tous les jours à se poser de nouvelles questions et donc, disons-le,  potentiellement à se trouver des excuses en guise de réponses.

Voici mon rituel du matin:

5: 00 a.m Méditation  … je vous avais dit que j’avais lu la magie du matin …

5: 30 a.m Lecture ou Ecriture avec un grand mug de tisane détox

6: 00 a.m Exercices physiques

6: 30 a.m Petit Déjeuner 

7: 00 a.m Hygiène et préparation pour la journée des enfants

7: 30 a.m Hygiène et préparation pour ma journée 

8: 00 a.m Visualisation de ma journée 

8: 10 a.m Départ pour l’école 

8:30 a.m Début de ma journée

 

Mon rituel du matin en images

 

Je m’y astreints dans la mesure du possible 6 jours sur 7 – 10 mois sur 12 et quand je ne le fais pas, je vois immédiatement la différence (fatigue, stress, vulnérabilité…)

Chacun.e d’entre nous a un rituel qui lui convient. Respecter son rythme s’apprend et se teste.

L’idéal est de tester différentes heures de lever et coucher pour commencer et noter ce qui correspond le mieux à notre rythme naturel. Si vous me le demander dans les commentaires, je partagerai mon rituel du soir mais je peux déjà dévoiler qu’un coucher au delà de 22hoo ne me met pas au meilleur de ma forme pour le lendemain. Cela ne veut pas dire que je ne me couche jamais au-délà mais je le fais en conscience et cela change tout… C’est aussi la raison pour laquelle je fais le défi des 100 jours pour une alimentation consciente. J’ai envie de trouver MON régime alimentaire qui me laissera au mieux de ma forme et de ma performance.

 

3/ Pratiquer le bullet journalisme – une méthode de productivité DIY

Le bullet journal ou BUJO pour les intimes est entré dans ma vie et n’en ressortira probablement jamais. Vous avez d’ailleurs peut être vu que j’offre en ce moment sur mon site une vidéo qui vous accompagne pas à pas pour créer votre propre bullet journal.

Entre agenda, calendrier et journal intime, le bujo est un outil aussi révolutionnaire qu’il est simple d’utilisation.

Personnalisable à l’infini, il permet de concilier ce qui apparaît comme des opposés:

  1. Vie professionnelle & Vie personnelle
  2. Organisation & Créativité
  3. Gain de temps & Plaisir
  4. Cerveau gauche & Cerveau droit
  5. Yin & Yang

L’outil de l’équilibre par excellence!

Pour tout savoir de la pratique du bullet journalisme et ainsi vous rendre compte par vous-même de ses bienfaits zen, cliquez sur l’image ci-dessous et recevez gratuitement la vidéo par mail.

Le Bullet journal se pratique plus qu’il ne s’explique. Testez-le et on en parle avec plaisir!

Pour conclure

L’écriture de cet article m’a reconnectée avec le fait que devenir zen est un travail qui s’entretient et procède de choix. Alors si vous hésitez ou pensez que c’est bien pour les autres, je vous invite à méditer cette citation de Robert Fritz qui m’a portée pour aller au bout de la création de mon blog cet été:

Si vous limitez vos choix uniquement à ce qui vous semble possible ou raisonnable, vous vous déconnectez de ce que vous voulez vraiment, et tout ce qui reste est un compromis.

Alors? Que décidez-vous?
Choix ou compromis?
Sonnya GARCIA