Défi des 100 jours pour une alimentation consciente

Jour 10: Prendre soin de soi ou oser l’égoïsme sain

J’y vais carrément, j’ose parler d’égoïsme. Oh, quel vilain mot!

En psychologie, l’égoïste sera sain en ce qu’il tient tout de même compte d’autrui tandis que l’égocentrique ou le narcissique vivrait confortablement sa vie au détriment des autres.

Ces définitions et concepts sont appréciés différemment en philosophie où le narcissique peut être considéré comme tout à fait sain.

Fabrice MIDAL a récemment publié Sauvez votre peau! : Devenez narcissique

Sur la dernière de couverture, nous pouvons lire:

Vous avez l’impression de vous sacrifier pour les autres.
Vous avez le sentiment de vous exploiter, de vous maltraiter.
Vous n’osez pas dire non.
Dans ce livre, je propose une toute nouvelle interprétation du mythe de Narcisse, qui n’est nullement cet homme coupable de ne penser qu’à lui, mais l’être qui apprend à se rencontrer, à se respecter, à se faire confiance.
Contrairement à une illusion tenace, c’est en étant narcissique, en étant en paix avec soi, que nous pouvons développer un rapport authentique aux autres, sans les prendre de haut ni se rabaisser soi-même.
Comme moi, sauvez votre peau, devenez narcissique !

Je rejoins entièrement les propos de Fabrice MIDAL. Je suis une fervente partisane du fait qu’il est plus approprié de nourrir soi-même ces besoins plutôt que d’attendre que d’autres les devinent et le fassent pour nous.

Vous avez envie de fleurs:

A/ Vous ruminez sur le fait que cela fait longtemps que votre homme ne vous en a pas acheté.

B/ Vous en parler au-dit homme en lui précisant que cela vous ferait plaisir qu'il aille vous en acheter ou cueillir.

C/ Vous allez chez le fleuriste et ressortez satisfaite avec le bouquet de fleurs coupées qui vous faisait vraiment envie et le faites remarquer à votre amoureux le soir en rentrant.

D/ Vous allez chez le fleuriste et ressortez satisfaite avec le bouquet de fleurs coupées qui vous faisait vraiment envie et ... et POINT.

Se faire plaisir soi-même est particulièrement vital.

Je dirai même qu’il est totalement irresponsable de confier à d’autres – aussi bienveillants soient-ils – la responsabilité de prendre soin de nous.

Ce message s’applique dès lors que l’on est âgé de plus de 6-7 ans.

Et si la discussion avec Monsieur le soir s'annonce ainsi:

Monsieur: Tu t'es achetée des fleurs?

Madame: Oui, je les adore!

Monsieur: Et bien je vois qu'on se fait plaisir pendant que moi je ... bosse, fait les courses, récupère les enfants ... Tout ce que vous voulez dès lors que c'est manifestement chiant pour lui...

Madame:

A/ Bon ça va! Je peux quand même m'acheter un bouquet de fleurs.

B/ Si j'attends après toi...

C/ Oui je me suis fait très plaisir. Cela m'a fait un bien fou - j'avais très envie d'égayer cette entrée triste en automne.

D/ Oui je me suis fait très plaisir. Cela m'a fait un bien fou - j'avais très envie d'égayer cette entrée triste en automne. Et toi? qu'as tu fais pour toi aujourd'hui?

Nous n'avons pas l'habitude de trouver sain et normal de prendre soin de soi.

Le défi du jour nous invite à prendre soin de soi en listant une liste d’actions, de moments à offrir à notre corps afin de satisfaire son profond besoin d’amour et de gratitude.

Est-ce que vous connaissez beaucoup de personnes qui travaillent 24h/24 sans rémunération, ni aucune reconnaissance?

Et pourtant c’est ce que notre corps fait pour nous! Nous prenons rarement le temps de remercier notre coeur de battre avec une régularité parfaite, nos yeux de voir, nos pieds de nous supporter pour avancer, nos mains de nous permettre de toucher, caresser…

Et pourtant, notre corps nous le rend bien. J’ai pratiqué la gratitude au corps quand j’ai débuté la méditation. Et je trouve cela juste.

Je partage nos liste à Akhenaton et moi:

AKHENATON:

  • Me faire des câlins,
  • Jouer,
  • Danser

MOI:

  • Me faire un masque des cheveux et un soin,
  • Faire une sieste,
  • Me mettre de la crème sur tout le corps en remerciant toutes les parties de mon corps pour ce qu’elles font pour moi,
  • Faire un scan corporel

Je félicite Akhenaton car il a écrit ME faire des câlins! Ils comprennent vite ces enfants!

Puis nous avons expérimenté le tirage de cartes.

Lilou Macé, co- auteur du défi des 100 jours pour une alimentation consciente propose pour aller plus loin de tirer une carte.

Elle a créé un jeu de cartes adapté à ce défi:

Je ne l’ai pas acheté, aussi, je vous propose de partager une autre pratique que j’ai. Je me rends sur le site internet souffle d’or et tire aléatoirement une carte. Plusieurs jeux de cartes sont proposés et notamment, un jeu qui convient idéalement à notre défi:

Se nourrir en conscience

Fait extraordinaire s’il en est:

Akhenaton me demande de tirer. Je lui tends mon téléphone, car je lui précise que c’est lui qui doit tirer sa carte, et le hasard lui présente une carte intitulée MEDITATION POUR LES ENFANTS;

Je ne peux vous la partager car dès que la page du site se rafraîchit vous perdez la carte tirée. Donc, je vous l’explique:

Akhenaton fut invité à:

  • Se coucher au sol,
  • Prendre une grande inspiration,
  • Faire une grimace très très fort puis relâcher (détente des muscles du visage assurée)
  • Lever les bras et les jambes et les secouer puis relâcher et souffler
  • Visiter mentalement ses pieds, chevilles, mollets, genoux, cuisses, bassin, ventre, nuque, tête et visage puis relâcher et souffler. Je l’ai accompagné en posant mes mains sur chacune des parties du corps quand elles étaient citées
  • Puis la méditation termine sur une histoire:
Tu te promènes en forêt, tu entres dans une maison que tu aperçois, au centre de la pièce se trouve une grande table sur laquelle tu vois une pyramide géante de nourritures, de tout ce que tu adores. Tu passes devant et ressors dans le jardin. Un arbuste contient de petits fruits rouges. Tu en saisis un, le porte à ta bouche et sens le jus coulé jusque dans ta gorge. Tu prends alors le temps de jouer dans le jardin. Quand tu seras prêts tu pourras arrêter de jouer et nous rejoindre.

Nous passons un joli moment pendant cette méditation. Akhenaton aura beaucoup rit et me dira se sentir soulagé.

Dans la matinée, nous avons réalisé une boîte d’auto-compassion, en découpant des petits mots sur lesquels nous avons écrit des choses qui nous font du bien.

Cette boite est à notre disposition et nous pourrons piocher au hasard un petit mot, les jours où nous avons du mal à prendre soin de nous.

Et vous? Oserez-vous vous faire plaisir sans culpabiliser? Ou êtes-vous du genre à attendre d’avoir satisfait les besoins de tout le monde autour de vous avant de faire quelque chose pour vous-même? 

Alors vous aussi! Faîtes quelque chose d’égoïste!!! 

Autrement dit soyez responsable et ajoutez de la bienveillance dans ce monde en étant déjà bienveillant.e envers vous même.

 Puis dites nous dans les commentaires ce que vous avez fait. Je serai heureuse de prendre des idées.

Sonnya

Spread the love
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *