Défi des 100 jours pour une alimentation consciente

Jour 23: Liquéfiez-vous! ou La journée détox qui ouvre les yeux

Le défi du jour consiste à manger liquide.

Autrement dit, sortons les robots, presse-agrumes et autres extracteurs de jus pour manger-boire des vitamines à l’état pur.

J’aime bien l’idée.

Il est tout d’abord conseillé de commencer la journée par un grand verre d’eau tiède (moins de 37°C) citronnée.

Le jus de citron tiède, bu le matin à jeun, aurait de nombreuses vertus.

 

Ce conseil alimentaire a défrayé la chronique. En plus de fournir une bonne dose de vitamine C, le citron aurait des vertus antioxydantes, digestives et bien sûre, pour ce qui nous concerne directement … détoxifiantes.

J’ai testé plusieurs cures de détox et je dois avouer que je les ai toujours trouvées très efficaces.

De l’eau tiède citronnée le matin aux trois cuillères huile d’olive – citron comme seuls aliments de la journée en passant par des cures de:

  • Que du crus
  • Que du vert ou que du jaune… (mono couleur)
  • Que des ananas ou que des pommes…(mono aliment)

J’ai remarqué que mon corps pouvait faire une pause. Par corps, j’entends système digestif, qui est sollicité sans discontinuité.

J’estime que mon corps a droit a un peu de répit deux ou trois jours par an.

Par ailleurs, cela permet également de mesurer l’abondance de nourriture qui nous entoure.

Pourquoi manger un risotto avec des petits pois, eux mêmes cuisinés avec oignons et champignons et accompagné côtelettes d’agneau; alors qu’un risotto aux champignons aurait pu être tout aussi apprécié.

Je ne plaisante pas. Je trouve que j’avais tendance à mettre plus d’aliments différents qu’il n’en faut, plutôt que de mettre en valeur un seul d’entre eux.

Tout au long de la journée, j’ai mangé … enfin bu …

  1. Un mug d’eau tiède citronnée,
  2. Une tasse de tisane,
  3. Un smoothie kiwis,
  4. Un smoothie pêches,
  5. Un mug de thé,
  6. Un grand verre d’eau pétillante avec du jus de citron,
  7. Une soupe de tomates.

Du coup, j’ai été plus attentive à mes kiwis, pêches, citron, tomates. Mais aussi, au choix des thé, tisane et assaisonnements. Et enfin et surtout, du fait de la journée d’hier,  j’ai été très attentionnée avec mon eau.

… A propos de la journée d’hier, je ne sais pas si j’hallucine, mais j’ai l’impression que le pot de riz mal-aimé est plus grisâtre que le pot aimé… Mon mari fait lui aussi le même constat … A suivre.

J’ai pris le temps de faire et cela m’a fait du bien. Le temps gagné, je l’ai passé allongée, à lire ou à me concentrer sur ma respiration.

J’ai tout de même cuisiné pour les autres membres de la famille, mais me suis autorisée à ne pas assister au repas.

Concernant Akhenaton, il était enthousiaste … Au début … Quand il a réalisé que notre délire liquide perdurerait toute la journée, il a déchanté.

Il a donc mangé – bu:

  1. Un mug d’eau tiède citronnée,
  2. Un très très grand verre de jus de fruit (A,C,E),
  3. Un smoothie kiwis,
  4. Une soupe chinoise pour le repas de midi;

Puis il a mangé tout court car au goûter cela devenait trop pour lui. Néanmoins, il a tout de même retenu qu’il avait fait un excellent temps au kart le matin même et qu’il serait peut-être intéressant de manger liquide préalablement à ces séances de kart.

Pourquoi pas?

J’en retiens que se mettre au ralenti de temps en temps fait du bien au corps et à l’esprit.

J’aime le concept du slow management étendu à un style de vie: la slow life.

Le mouvement « doux » (angl. slow movement, appelé aussi slow attitude) prône une transition culturelle vers le ralentissement de notre rythme de vie, l'adoucissement des pressions modernes et l'appréciation des choses simples. Il s'oppose à un nombre de tendances qu'a vues naître le xxe siècle telles que la restauration rapide (et donc la malbouffe), le tourisme de masse, l'hyperconnexion, la consommation démesurée... Le mouvement embrasse un nombre de priorités au-delà de son sens de base, notamment l'amoindrissement de notre impact sur l'environnement et la simplicité dans un monde de plus en plus complexe.WIKIPEDIA

Trop, c’est aussi trop peu quand on prend conscience des impacts sur notre corps, la planète, nos relations…

C’est bon de connecter avec la simplicité et toute la richesse qu’elle contient.

Je citerai Dominique LOREAU auteure du livre L’art de l’essentiel.

Avec trop on se perd, avec moins on se trouve.

Pour retrouver la chronique du livre et l’impact puissant qu’il a eu sur ma vie, cliquez ici.

Je ne peux que vous inviter à tester ce petit pas. Si vous craigniez de vous imposer cela sur toute la journée, vous pouvez:

  1. Choisir un jour plus évident pour vous qu’un autre … décider de manger liquide le samedi où vous êtes justement invité.e à un anniversaire s’apparenterait littéralement à de l’auto-sabotage …
  2. Préférer tester uniquement le petit déjeuner 100% liquide ou juste le dîner liquéfié.

Un premier tout petit pas vaut mieux que pas de petit pas du tout.

A demain,

Sonnya

Spread the love
  • 1
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *