Défi des 100 jours pour une alimentation consciente

Jour 3: Manger consciemment … Mais qu’est ce que c’est au juste?

Ça y est, nous y voilà. Aujourd’hui première expérience d’alimentation consciente.

Le défi propose avant toutes choses d’écouter notre corps et d’écrire ce qu’il a à nous dire.

Akhenaton et moi fermons les yeux et écoutons notre corps.

Résultat:

  • Le mien me dit qu’il est fatigué, je sens mes paupières et mes jambes lourdes.
  • Quant à Akhenaton, il écrit: Je vais perdre toute cette graisse.

Le défi du jour:

Manger en conscience lors de tous les repas de la journée.

Commence alors l’explication, car depuis le début nous n’avons pas eu de définition de ce qu’est l’alimentation consciente.

Le cahier d’exercices donne une définition:

L’alimentation consciente consiste, en partie, à être attentif à la façon dont vous allez manger et à ce que vous manger, en appréciant et savourant chaque bouchée et instant. (…) L’idée est d’être à l’écoute de votre corps, d’être présent à ce que vous faîtes.

Nous nous attablons pour le petit déjeuner. Je valide avec Akhenaton ce qu’il a compris, c’est OK, nous commençons alors à manger et nous concentrons sur notre tartine.

Pour ma part, je la regarde, mâche plus lentement et prends le temps d’imaginer les aliments descendre dans mon oesophage.

Je prends un certain plaisir. C’est plus simple pour moi que pour Akhenaton qui s’agite un peu sur sa chaise.

Je ne sais pas ce qui lui traverse alors l’esprit. Mais ce qui est sûre c’est que j’accueille à ce moment là un cadeau caché.

Manger en conscience implique de manger en silence.

Et s’il m’est impossible de savoir ce qui se passe dans la tête d’Akhenaton, je mesure très bien le niveau sonore de la pièce et l’absence total de bruit.

Il est probable que tout le monde n’apprécierait pas et sans doute pas à tous les repas mais j’avoue que le petit déjeuner conscient du lundi matin risque de devenir un rituel familial hebdomadaire…

Résultat de recherche d'images pour "petit déjeuner calme"

 

En tout état de cause, en fin de matinée, je n’avais pas ressenti la faim et mon café de 10h m’a semblé trop sucré.

Rapport de cause à effet ou hasard?

Spread the love
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *