Défi des 100 jours pour une alimentation consciente

Jour 37: Le WABI-SABI ou quand le vieux devient beauté et la simplicité richesse

Vieux & Beau ?!

Simple & Riche ?! 

Encore une plaisanterie de bobo déjà beau et riche pour se permettre ce genre de réflexion! Je ne sais pas si c’est ce que vous pensez … mais ce n’est pas mon cas…

J’ai appris et compris depuis peu que les affres du temps peuvent être la meilleure chose qui soit. Je m’explique…

Aujourd’hui les auteurs du défi nous invite à nous accepter tel que nous sommes dans toute la magie de notre IMperfection.

Le défi consiste à se répéter:

Aujourd’hui, je m’accepte tel que je suis.

J’aurai eu envie d’ajouter:

A partir d’aujourd’hui, je m’accepte tel que je suis.

Quel rapport avec l’alimentation consciente? me direz-vous…

L’acceptation va jusqu’à accepter l’imperfection de notre alimentation et de ces effets sur notre corps.

Au lieu de penser à tout ce que l’on n’aime pas chez soi, cela revient à l’admettre et à l’accepter.

Il ne s’agit pas là de renoncement ou de résignation! Bien au contraire! Accepter est le préalable nécessaire à tout changement durable.

C’est en acceptant ce qu’est ma réalité d’aujourd’hui que je peux en changer durablement en modifiant les comportements et habitudes, plus ou moins conscientes, qui nourrissent cette réalité d’aujourd’hui.

L’amour de soi passe par l’acceptation de soi, on doit laisser tomber notre image de soi idéalisée et irréaliste et entrer en contact avec la réalité de ce que nous sommes réellement, et ce, autant pour notre côté lumineux que pour nos difficultés. Avancer simplement 

C’est en entrant en conscience avec ma réalité et en l’accueillant que, paradoxalement, je vais pouvoir la changer.

Plus facile à dire qu’à faire comme toujours.

Alors je prends mon courage à deux mains et partage avec vous que:

J’accepte d’être la maman d’un enfant “différent” dont les habiletés sociales sont compliquées. Est-ce dû à son hypersensibilité? Qu’il soit HP ou ASPI ou un subtil mélange des deux ou encore tout autre chose ou rien de tout ça, j’accepte qu’il ait des difficultés avec les enfants de son âge, certains adultes, le cadre qui lui est parfois imposé, besoin de tout comprendre, un cerveau qui tourne à 1000 à l’heure et des difficultés à comprendre le second degré et les moqueries. Voilà c’est dit! Je ressens un peu de tristesse et en même temps je m’apperçois que des résistances tombent car je ressens aussi un certain soulagement. Je n’y peux rien et fais de mon mieux pour l’aider et l’accompagner.

Pour en revenir au wabi-sabi, cela paraît peut-être peu , mais accepter que:

Beau & Vieux c’est possible

Riche & Simple l’est aussi permet d’intégrer que

“Assez bonne” maman & Enfant triste quand il est rejeté par ses paires, cela marche aussi.

Encore un pas vers l’amour de soi, si précieux pour dépasser nos conditionnements.

Je partage enfin la citation d’une participante au défi des 100 jours pour une alimentation consciente:

Tout a changé le jour où j’ai compris que je devais m’aimer pour maigrir et non maigrir pour m’aimer. Nathalie

Voilà, tout est dit.

Et vous? Quelle imperfection pourriez-vous décider d’accueillir en conscience?

Spread the love
  • 1
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *