Défi des 100 jours pour une alimentation consciente

Jour 8: L’état des lieux. Quoi? Pardon? Qu’est ce qu’on vend?

Hoooooo, ça va piquer les yeux aujourd’hui…

Etat … Des … Lieux.

Je ne sais pas vous, mais moi je ne suis jamais complètement sereine pour un état des lieux. Qu’est ce que l’on va découvrir de moi? Même si je me suis bien préparée, il y a l’idée d’un jugement qui plane.

Selon le Petit Larousse:

L'état des lieux est le constat d'un état d'un local loué.

Le constat est un enregistrement de faits matériels.

 

Aussi, l’état des lieux est l’enregistrement de faits matériels et objectivables d’un local.

Le défi du jour consiste à mener une réflexion sur notre environnement lié à notre alimentation. Autrement dit, aujourd’hui on ne se cache rien … à soi et on ouvre les yeux!

Défi ludique car il nous est proposé de nous installer dans notre cuisine et de décrire ce que nous voyons.

Pour ensuite retranscrire nos impressions et nos émotions. Et enfin faire de même avec le frigo (en l’ouvrant c’est mieux).

D’écrire ensuite sans censure et de résumer les points qui retiennent notre attention.

Direction la cuisine…

Nous nous sommes donc diriger vers la cuisine. Je ne vous ferai pas l’affront de vous la décrire. Toute la famille s’est prise au jeu. A qui parlait des meubles,  à qui des couleurs ou encore des ustensiles sur les étagères.

L’ambiance joyeuse qui régnait me fait dire que nous nous sentons bien dans ce lieu. Ce qui m’apparaît être fondamental.

En Feng Shui, la cuisine est symboliquement associée à la famille, à la santé et à la fortune. Mieux vaut que le KI circule bien.

J’ai beaucoup harmonisé de pièces de mes logements à partir de cet art millénaire. Ce livre Le feng shui pour les nuls de D. Kennedy, a guidé mes premiers pas.

Ensuite, nous avons ouvert le frigo. Pour ma part, j’ai immédiatement manifesté ma satisfaction en ces termes:

Cela me va bien. Le frigo est bien garni et le taux de fruits et légumes doit représenter 60% du contenu global. Je suis satisfaite de cette prise de conscience.

Akhenaton, quant à lui, me surprend en exprimant:

Et bien moi je me sens triste.

Et effectivement, il avait la mine très triste. Je m’empresse de lui demander pourquoi. Ce à quoi il répond qu’il est triste de manger des aliments qui ne lui ont rien fait et n’ont rien demandé.

Je sais qu’il est hypersensible mais à ce point… Je suis attendrie par ces paroles et saisis l’occasion pour évoquer avec lui la mission de toute chose en ce monde.

AVERTISSEMENT

Attention, ceux et celles qui sont allergiques à la spiritualité, ne lisez pas la suite.

… Moi: “Akhenaton, l’Univers nous a créé et donne toutes les conditions pour que nous restions en vie. Toi, quand tu crées quelque chose, tu souhaites que ça dure?”

Akhenaton: “Oui”

Moi: “Et bien c’est pareil pour Dieu. Il nous a créé et nous donne des pommes, du poisson, des carottes, pour que l’on puisse vivre – sinon nous mourions. Si tu manges ta pomme en conscience, en la remerciant pour tous les bienfaits qu’elle t’apporte, c’est OK pour la pomme. Elle accomplit comme cela elle aussi sa mission. En revanche, à chaque fois que nous gaspillons, nous ne permettons pas aux aliments de faire ce pour quoi ils sont sur cette Terre.”

Akhenaton: “Ah, OK.”…

Oui, il n’a pas été super loquace après ma tirade…

Je ne sais pas si cet échange lui permettra de déculpabiliser de son instinct meurtrier quand il mange mais je suis contente que le défi ait créé les conditions de cette discussion.

Enfin, comme j’étais plutôt satisfaite du contenu de ma cuisine et de mon frigo, je me dis que je peux m’arrêter là. Non? Je plaisante.

A demain,

Sonnya

 

Spread the love
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *