Cultiver la bienveillance envers soi

Le BuJo: découvrez une pratique qui me fait du bien!

Le BuJo? Kesako? Rien de sportif ni de tantrique là-dedans. En pratiquant, vous ne risquez pas de transpirer et nul besoin de se déplacer. BuJo pour Bullet Journal; voici un terme que vous avez déjà peut être lu ou dont vous avez entendu parler. Je vous raconte de quoi il s’agit et en quoi tenir un BuJo me fait le plus grand bien!

Cet article participe à l’évènement « Ces pratiques qui vous font du bien » du blog PartageTonBurnOut.fr. J’apprécie beaucoup ce blog et surtout sa blogueuse. L’un de mes articles préférés est Les activités anti burn-out 3: le NIA. J’aime cet article qui fait découvrir la pratique du NIA, une danse dont je tairais tout car j’ai dit que je ne parlais pas d’activités qui font transpirer… 😉 Revenons au bullet journalisme…

Le BuJo? De quoi s’agit-il?

Le bullet journal, ou BuJo pour les intimes, est LA méthode d’organisation DIY. Il s’agit d’un carnet, personnalisable, qui réunit en un document toutes les rubriques qui feront de vous la version de vous-même la plus zen et organisée qui soit!

Mon tout nouveau carnet pour mon tout nouveau BuJo

Le BuJo & moi

Le bullet journal est entré dans ma vie et n’en ressortira probablement jamais. Vous avez d’ailleurs peut être vu que j’offre en ce moment sur mon site une vidéo qui vous accompagne pas à pas pour créer votre propre bullet journal.

Avant de découvrir cette méthode d’organisation, je cumulais:

  • un agenda papier pour tous les évènements relevant de ma vie personnelle,
  • un agenda électronique pour ma planification professionnelle,
  • un agenda familial traditionnellement accroché sur le frigo pour les activités scolaires et extra scolaires des enfants,
  • un journal dans lequel j’écrivais mes états d’âmes lorsque la coupe était pleine,
  • un ou plusieurs cahiers d’exercices de développement personnel,
  • mon kakebo (outil japonais de gestion et planification budgétaire).

Avant le BuJo: 3 inconvénients majeurs!

Le premier inconvénient identifié est que souvent, je ne savais plus où j’avais noté quoi! Pour peu que je décide d’utiliser des post-it… Je perdais donc du temps à rechercher dans quel document j’avais noté telle brillante idée, citation ou la date à laquelle le copain d’un de mes enfants fêtait son anniversaire.

Et lorsque je savais où se trouvait l’information, je n’avais évidemment pas le bon document avec moi. (le second inconvénient) Vous imaginez bien que je ne me trimbalait pas avec tous ces supports sur moi en permanence. #monsacestdejabienassezlourd

Enfin, le troisième: je planifiais des évènements en doublon, persuadée d’avoir les agendas en tête, sauf qu’après vérification, seul le don d’ubiquité m’aurait permis d’honorer mes engagements. Ce qui entrainant chez moi une grande frustration et le sentiment de honte lié à la sensation que je n’étais pas une personne de confiance.

Entre agenda, calendrier et journal intime, le BuJo est un outil aussi révolutionnaire qu’il est simple d’utilisation.

Plus qu’un outil, une méthode

Plus qu’un outil, le bullet journal est une méthode, qui une fois intégrée, s’approprie pour un maximum d’efficacité. Je dirais qu’il y a autant de bujo que de bullet journalistes!

Classiquement, il contient des rubriques qui permettent d’organiser notre année, nos mois, nos semaines, nos jours. A chacun.e de choisir le découpage qui lui est le plus utile. Cela ne parait pas révolutionnaire! 🧐 Un agenda me direz-vous! Oui, mais en mieux car la méthodologie est ainsi faite qu’elle permet de planifier les évènements pour des mois qui n’existent pas encore dans votre BuJo.

Je m’explique: vous êtes à un déjeuner de famille et votre cousine annonce en grande pompe qu’elle est fiancée et que son mariage est programmé pour le 4 juillet 2022. Pas de problème, votre BuJo vous permettra de consigner l’information et de ne pas programmer, 6 mois plus tard, la croisière dont vous rêviez tant au beau milieu du fameux mariage!

Pourquoi bullets?

Les bullets correspondent à autant de pictogrammes qui auront pour vous une signification particulière. Moi j’utilise un code couleur qui me permet d’harmoniser mes différents domaines de vie. Je sais en un coup d’oeil si je privilégie le mode DG au détriment du mode maman par exemple.

La seule limite est votre imagination

Ensuite, on ajoute tout ce que l’on souhaite!!

  • nos to-do lists
  • nos listes tout court
  • nos mandalas pour ceux et celles qui pratiquent le coloriage zen
  • nos gratitudes
  • nos objectifs à atteindre
  • nos trackers (moyen de suivre, avec bienveillance, l’atteinte de nos objectifs)
  • le suivi de nos défis
  • notre gestion budgétaire

Enfin, un index en début de cahier nous permet d’écrire, sans n’avoir à penser à aucune hiérarchie des pages. En se rapportant à l’index, nous savons, par exemple, que la liste des cadeaux de noël pressentis se trouvent page 48 entre le monthly log de novembre et la page de nos recettes sans gluten préférées.

En haut, un exercice de coaching “Qu’ai-je envie de vivre pendant mon congé maternité?” En bas, de gauche à droite: le calendrier de fin d’année, l’index, le futur blog septembre à décembre, le monthly log de septembre. A venir, ma programmation complète 2020 car pour concilier mes activités de DG et de formatrice-coach, j’ai déterminé des fréquences de travail précises et le code couleur de mes bullets m’aide à le respecter.

Il y aurait encore tant à écrire pour être complète mais je trouve cela fastidieux à la lecture. C’est la raison pour laquelle je vous invite à visionner ma vidéo si vous voulez tous les détails et plus d’explications sur les rubriques mentionnées plus haut. Je préfère m’attacher aux effets bienfaisants que me procure la tenue du BuJo.

Personnalisable à l’infini, il permet de concilier ce qui apparaît comme des opposés:

  1. Vie professionnelle & Vie personnelle
  2. Organisation & Créativité
  3. Gain de temps & Plaisir
  4. Cerveau gauche & Cerveau droit
  5. Yin & Yang
Je suis persuadée que je trouve plus de solutions pour gérer les conflits d’agendas et de rdv en utilisant en même temps cerveau gauche et droit.

L’outil de l’équilibre par excellence!

Jamais sans mon BUJO: 3 besoins nourris

Pourquoi le BuJo me fait-il tant de bien?

Quelles sont les raisons qui font que le BuJo me fait tant de bien? Tout simplement parce que je nourris 3 besoins qui sont fondamentaux pour moi!

Je nourris tout d’abord mon besoin d’efficacité et d’organisation! Je sais toujours où j’en suis, je ne prends pas plus d’engagements que ceux que je suis en mesure d’honorer!

Ensuite, mon besoin de créativité s’exprime à chaque page. Inutile d’être doué.e en dessin ou d’avoir le sens de l’esthétique. Je laisse s’exprimer ma créativité à chaque page en fonction de mon envie et du temps dont je dispose. Pour mon nouveau BuJo, j’ai décidé la sobriété du noir et du crayon de papier alors que mon précédent Bullet Journal était très coloré. Pour un aperçu, rendez-vous sur mon compta Instagram #gsonnya

Enfin, mon besoin d’évolution! Chaque idée qui me traverse est consignée et transformée car j’ai mis au point une méthode qui me pousse à rendre réelle toutes ces belles intuitions! Je suis d’ailleurs entrain de créer une formation en ligne qui vous permettra de bénéficier de cette méthode qui me permet de vivre chaque jour pleinement!

Un acte de beauté

J’ai appris à réintroduire du simple et du beau dans ma vie. Je pratique le minimalisme inspiré par l’auteure Dominique LOREAU. Quand je rentre en relation avec mon BuJo, c’est à cet état de simplicité et de beauté auquel je me connecte. Le temps fait une pause et j’entre en relation avec moi mon profond.

Vous pouvez retrouver sur mon blog la chronique du livre qui m'a tant inspiré pour vivre une vie plus simple et plus proche de l'essentiel! 
L’art de l’essentiel: Chronique d’un livre qui a changé ma Vie

Un véritable rdv avec moi-même

C’est un rdv que je prends avec moi, avec ma Vie pour la rendre profitable au plus grand nombre. Prendre le temps de m’organiser pour être plus sereine et me faire du bien, c’est aussi assurer une version de moi-même plus présente et plus alignée à tous ceux et celles qui partagent mes vies pro et perso.

D’ordinaire, je fais un grand mug de thé ou tisane, je m’installe confortablement, je choisis mes plus beaux stylos et je bujotte!

Une pratique qui me met dans un état presque méditatif

Le BuJo crée une sorte de connexion entre mon âme et ma pensée. Je me sens une et indivisible. C’est comme si je conciliais les parties de moi-même qui d’ordinaire s’opposent. Un vrai bien-être sur le moment et qui dure. Un outil essentiel dans ma quête d’harmonie.

Le BuJo se pratique plus qu’il ne s’explique

Pour tout savoir de la pratique du bullet journalisme et ainsi vous rendre compte par vous-même de ses bienfaits zen, retrouvez-moi sur mon blog artmonny.com.

Le Bullet journal se pratique plus qu’il ne s’explique. Testez-le et on en parle avec plaisir dans les commentaires! Posez-moi toutes vos questions, je répondrai avec grand plaisir! J’adooooore parler BuJo!

Retrouvez sur mon blog une vidéo offerte qui vous accompagne pas à pas pour créer votre Bullet Journal.

Spread the love
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

12 réflexions au sujet de “Le BuJo: découvrez une pratique qui me fait du bien!”

  1. Génial comme article !

    Personnellement, j’utilise un petit classeur avec des intercalaires. Cela m’a permis d’imprimer mon agenda (mon écriture n’est pas jolie) et quand j’ai besoin de rajouter une fiche, c’est très simple de la mettre au bon endroit.

    A côté, j’utilise un petit cahier pour noter toutes mes idées. Et le vendredi, je remplis mon planning.

    1. Hélène bonjour et merci pour ce partage de pratique! Intéressante cette idée de classeur! Moi aussi, j’ai un jour dédié à la préparation de ma semaine: c’est le dimanche en fin d’après-midi et chaque matin exercice de visualisation de la journée à venir. Bien à toi,

  2. Merci pour cet article que je découvre dans le carnaval.
    Je me suis mise moi aussi au Bujo qui, pour l’instant, n’a rien d’artistique, mais a le grand mérite de fournir un outil d’organisation hors pair !

    1. Carine, je suis tellement d’accord. Surtout, ne pas censurer de débuter un bullet journal sous prétexte que l’on ne sait pas dessiner ! Sa fonction organisationnelle fonctionne tout aussi bien sans touche artistique. Merci pour ton commentaire.

  3. Merci pour cet article Sonnya !
    J’ai beaucoup apprécié ta description et tes pistes d’utilisation.
    j’utilise un Bujo pour le travail depuis 2016 mais je n’ai pas réussi à maintenir son utilisation pour la partie perso… je vais m’inspirer de ton article et persévérer car je suis persuadé de ses bienfaits 👍😊
    Encore merci 😊

    1. Merci Alicia pour ton commentaire8 J’espère pouvoir t’inspirer une utilisation complémentaire pour maximiser ton équilibre vie pro – vie perso.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *